Détachements : la réponse du ministre des Affaires étrangères

lundi 6 mars 2017

Le ministre des Affaires étrangères a répondu au courrier que la secrétaire générale de la Fédération Sgen-CFDT lui avait adressé le 9 février dernier sur les refus de renouvellement de détachement des résidents.

PDF - 68.1 ko
Réponse du ministre des Affaires étrangères

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

Paris, le 03.03.17 001146 CM

Madame,

Par courrier du 9 février 2017, vous appelez mon attention sur les difficultés de renouvellement de détachement des enseignants dans le réseau des établissements français à l’étranger.

Soyez assurée que ce ministère et son opérateur public, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, sont extrêmement attentifs au rôle des enseignants titulaires dans le réseau d’enseignement français à l’étranger. Le détachement d’un nombre suffisant de personnels, particulièrement d’enseignants, est en effet une condition indispensable pour assurer une qualité de l’enseignement conforme aux attentes des familles qui ont fait le choix de nous confier l’éducation de leurs enfants.

Dans le cas particulier de la gestion des demandes de détachement, il convient de rappeler que le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche est la seule autorité décisionnaire.

Toutefois, concernant la campagne de renouvellement de détachement en cours, mes services mènent un dialogue permanent avec ceux de l’Education nationale et les acteurs du réseau d’enseignement français à l’étranger afin d’éviter que des décisions de refus ne touchent des enseignants établis de longue date dans leur pays d’exercice et qu’un retour en France placerait dans une situation humainement très délicate.

Grace à ce dialogue interministériel, cette préoccupation est désormais partagée pleinement par le ministère de l’Éducation nationale, qui a donné instruction aux académies d’accorder le renouvellement de leurs détachement à tous les personnels titulaires exerçant actuellement dans le réseau des établissements français à l’étranger et qui en ont fait la demande.

Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes respectueux hommages.

Jean-Marc AYRAULT

Madame Catherine Nave-Bekhti
Secrétaire générale
Fédération des Sgen-CFDT
47-49 avenue Simon-Bolivar
75950 PARIS Cedex 19


Commentaires